Suggéré par Mahée PEYRUSSE
Temps de lecture : 4 min

De nature très gourmande, j’ai décidé aujourd’hui de vous emmener à travers l’histoire de la réglisse. Celle-ci est l’une des saveurs indissociables du territoire ! Si ses vertus médicinales sont reconnues et utilisées depuis l’Antiquité, elles ont peu à peu laissé la place aux confiseries et douceurs. En France, son industrie est née au XIXe siècle à Moussac. Puis s’est imposée à Uzès, où elle a su résister au temps.

Partez à la découverte de la réglisse au musée du bonbon

Pour retracer l’histoire de cette plante devenue star, direction le Musée du Bonbon ouvert depuis 1996 sur le site même des usines Ricqlès-Zan.

Au programme du musée : les matières premières, les procédés de fabrication, l’évolution des bonbons… La réglisse et les bonbons n’auront plus de secrets pour vous ! La visite est non seulement pédagogique mais aussi très ludique et immersive. Et de nouveaux équipements sont à découvrir !

Découverte des propriétés médicinales

Les propriétés thérapeutiques de la réglisse ont été découvertes durant l’Antiquité, par les Chinois et les Grecs. La réglisse avait alors pour but de notamment stimuler leurs facultés intellectuelles.

Le « bois de réglisse » est une racine d’un arbrisseau. Cette dernière appartient à la famille des légumineuses et pousse principalement dans les régions méditerranéennes.

Durant l’Antiquité, de nouvelles propriétés médicinales ont également émergé. Grâce à cela, les premiers médicaments, ont vu le jour.

Ayant des vertus pour faciliter la digestion ainsi que de soulager des affections de la gorge et des organes respiratoires, les apothicaires ont transformé ces racines en gommes, tisanes ou pâtes.

A cette époque, la réglisse était récoltée en France, dans le Midi et plus particulièrement en Camargue.

Essor de la fabrication de réglisse à Uzès

Face au succès de ce remède, la production locale s’affaiblissait et il a fallu par la suite en importer depuis l’Espagne, l’Italie ou le Moyen-Orient.

Pour remédier à cette problématique, les premières fabriques de réglisse ont vu le jour dans le Sud de la France.

Pourquoi le Sud de la France ? Car cet emplacement est stratégique à de nombreux niveaux. Tout d’abord pour des raisons météorologiques, car je peux vous assurer que le temps y est chaud et sec. Puis également, grâce à la présence de multiples ports maritimes.

Dès 1855, l’industrie de la réglisse est née à Moussac puis s’est imposée par la suite dans la ville d’Uzès. Cette dernière est devenue une référence dans la culture de la réglisse. En effet, en se spécialisant dans cela, la ville d’Uzès est devenue le premier fabricant français.

La réputation internationale de la réglisse d’UZès

Le temps en a fait sa réputation. Avec l’essor des transports et de la proximité d’Uzès avec la faculté de médecine de Montpellier (première faculté mondiale de médecine à voir le jour), le commerce de la réglisse a pris de l’ampleur et est devenu incontournable. Grâce à cela, et à sa production de grande qualité, la réputation de la réglisse s’est élevée à un rang international. Des personnes du monde entier font alors le déplacement à Uzès pour goûter et acheter de la réglisse.

Au fil de l’histoire, la réglisse est devenue bien plus qu’une source médicamenteuse, en laissant place aux confiseries et aux tisanes. De nombreuses sociétés de confiserie se spécialisent dans la réglisse, certaines ayant vu le jour sur le territoire.

C’est en 1970, que les sociétés Ricqlès et Zan fusionnent sous la dénomination de « Sociétés Ricqlès-Zan ». Elles furent rejointes en1975 par la société Florent. Puis, en 1986, Haribo a racheté cette marque, et continue encore aujourd’hui de profiter de la réputation de cette friandise.

ANecdote : connaissez-vous l’origine de la marque Zan ?

Paul Aubrespy était le beau-fils d’Henri Lafont, fondateur d’une fabrique de réglisse ayant vu le jour en 1862 à Uzès, dans le Gard. Il en était lui-même directeur à la fin du XIXe siècle, et serait à l’origine de la marque Zan.
Il aurait entendu, durant une balade, un enfant réclamer à sa mère une confiserie à la réglisse. Zozotant « Z’en veux, Maman, donne-moi z’en !», ce petit garçon aurait donné l’inspiration à Mr Aubrespy, qui déposa par la suite la marque Zan en 1884.

Auteur

Mahée PEYRUSSE

Mahée sillonne la Destination Pays d' Uzès Pont du Gard avec beaucoup de naturel, pour le plus grand bonheur de nous tous !