Suggéré par Romane
Temps de lecture : 5 min

 Produit phare du Gard bénéficiant d’une double appellation, l’olive est omniprésente sur nos tables. Toutes les occasions sont bonnes pour la déguster. Pour en savoir plus sur ce petit fruit qui fait frétiller nos papilles, nous nous sommes entretenus avec Julie Carou. Responsable Qualité et Communication du Syndicat des 2 Appellations d’Origine Protégées, l’Olive de Nîmes et l’Huile d’Olive de Nîmes, elle nous dévoile tous ses secrets.

Quand le Syndicat AOP Olive de Nîmes et Huile d’Olive de Nîmes a-t-il été créé et quelles sont ses missions ?

Le Syndicat a été créé en 1996, il portait au départ le nom de Syndicat des Oléiculteurs du Gard. En 1997, deux dossiers sont déposés auprès de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité pour une reconnaissance en AOC.

C’est grâce à la ténacité d’une poignée d’oléiculteurs qu’a été obtenue en 2004 la 1ère AOC oléicole du Languedoc-Roussillon : l’Huile d’Olive de Nîmes suivie en 2006 par l’Olive de Nîmes. Le nom du Syndicat a alors évolué en Syndicat des AOP Olive et Huile d’olive de Nîmes.

Le travail s’est poursuivi par la reconnaissance des 2 Appellations par l’Union Européenne. Ainsi l’Huile d’Olive de Nîmes a obtenu son AOP en Février 2007 et l’Olive de Nîmes en novembre 2010.

Les missions du Syndicat portent sur :

  • le suivi des producteurs et parcelles identifiées en appellation, suivi de la traçabilité et des volumes mis sur le marché
  • la promotion et le développement de la notoriété des AOP. Par de la publicité, l’organisation de manifestation ou la participation à des événements grands publics…
© Daniel Guilhaume

Pouvez-vous nous en dire davantage sur la Picholine ?

C’est la variété principale de ces AOP ! La Picholine présente une belle couleur verte. Elle est charnue et connue pour son irrésistible craquant et ses arômes de beurre et de noisette. Cette pratique s’est peu à peu généralisée dans la région. Les familles « désamérisaient » les olives au coin du feu. L’olive de Nîmes est uniquement récoltée à la main afin de ne pas abîmer les fruits, à partir de la mi-septembre.

Son nom vient d’une préparation dite « A la picholine » mise au point par les frères Picholini (ou Piccolini) d’origine italienne au XVIIIe siècle.

Installés dans le Gard près de Collias, ils pensaient possible de consommer les olives vertes sans attendre que celles-ci mûrissent. Ils conçurent alors un procédé de confiserie, afin de pouvoir consommer les olives vertes après les avoir « désamérisées ». Cela consistait à confire les olives dans un mélange de cendre de bois, d’eau et de saumure aux aromates, pour une meilleure conservation des fruits. Il s’avéra particulièrement adapté au plan de Collias, olive de beau calibre, qui prit alors le nom de Picholine. Cette pratique s’est peu à peu généralisée dans la région. Les familles « désamérisaient » les olives au coin du feu.

Quelles sont les caractéristiques de l’Huile d’Olive de Nîmes ?

Marquée par la prédominance de la variété Picholine, l’Huile d’olive de Nîmes se distingue par son caractère et la puissance de ses arômes de verdure et de fruits. Le tout allié à une amertume, un véritable exhausteur de goût, et une ardence qui lui apportent de la fraicheur.

Les olives à huile peuvent être récoltées à partir de 10% d’olive tournantes. L’amertume et l’ardence sont des attributs positifs dans l’huile d’olive. Ils sont particulièrement recherchés car ils témoignent de la présence indiscutable en polyphénols antioxydants (dont l’oleuropéine) si bénéfiques pour la santé. C’est le savoir-faire des producteurs qui assure le bon équilibre entre les notes fruités, l’ardence et l’amertume.

L’Olive et d’Huile d’olive de Nîmes, leur terroir, le savoir-faire, la culture et le patrimoine qui leur est associé ont permis de faire valoir, en 2012, une reconnaissance nationale en Site Remarquable du Goût. Suivie en 2020 par la reconnaissance de Patrimoine Culturel Immatériel de la France attribuée par le Ministère de la Culture.

Où pouvons-nous retrouver tous ces bons produits ?

Rien de mieux pour découvrir le savoir-faire authentique des producteurs que d’aller directement à leur rencontre ! Retrouvez la liste complète sur aoc-olive-nimes.fr

Un grand merci à Julie Carou d’avoir accepté de répondre à nos questions. Pour en savoir plus sur l’AOP Olive de Nîmes et l’Huile d’Olive de Nîmes, rendez-vous sur le site internet du syndicat.

Auteur

Romane

Comme une bulle d'air frais, Romane sillonne la Destination Pays d' Uzès Pont du Gard. Blogueuse voyage dans l'âme, elle partage avec beaucoup de naturel ses expériences en vidéos, sur le blog et les réseaux sociaux...