Le massif des gorges du Gardon est un terrain de jeu unique.
Reconnu « réserve de biosphère » par l’Unesco, sa qualité n’a d’égale que sa fragilité. Il est reconnu autant pour son environnement immaculé que pour son potentiel en matière d’activités de pleine nature.

Une nature fragile à préserver

En descendant dans le canyon, on est ébahi devant tant de beauté : un vrai décor de cinéma. Le Gardon, vert émeraude, serpente au cœur d’un environnement majestueux. Mais attention, vous vous trouvez au cœur d’un site protégé : le respect s’impose ! Les gorges du Gardon sont est classées « Réserve de biosphère » par l’Unesco.

Les Gorges du Gardon

Lors de votre excursion, vous remarquerez peut-être qu’au cœur de cette nature très variée, des yeux vous observent… Tout autour de vous, des hôtes à poils et à plumes vous accueillent sur leur territoire. Ainsi, à l’occasion d’une balade, levez les yeux, vous n’êtes pas à l’abri d’apercevoir un couple d’aigles de Bonelli ou de vautours percnoptères. À la tombée de la nuit, vous aurez sûrement la chance d’observer la danse de l’une des dix espèces de chauve-souris. Et lors de vos baignades, vous nagerez peut-être parmi les castors. Tout une faune à découvrir !

Un site idéal pour la pratique des sports nature

Devant tant de beauté, l’envie est forte de succomber et de se laisser glisser sur les eaux limpides du Gardon en canoë, d’y plonger le temps d’une baignade, de parcourir ses reliefs en randonnée ou d’escalader ses falaises. Ne vous privez surtout pas, les Gorges du Gardon sont le spot idéal pour une pratique respectueuse des sports de pleine nature. De la spéléologie à l’équitation, il y en a pour tous les goûts.

Si vous préférez marcher ou grimper, ce ne sont pas les sentiers qui manquent non plus. L’un des endroits les plus connus est le site de La Baume. Et pour cause : il fut le lieu de tournage du « Salaire de la Peur », réalisé par Henri-Georges Clouzot en 1953 et mettant en scène Yves Montand et Charles Vanel. Le chemin mène jusqu’à la chapelle Saint-Vérédème et la grotte du même nom. Les efforts de la randonnée seront récompensés par la vue saisissante sur les gorges qui vous y attend.

Se baigner dans les eaux du Gardon

Vous aurez du mal à résister à l’appel de la baignade, alors laissez-vous tenter ! L’eau, fraîche et translucide, vous promet de belles heures de détente et de rigolade.

Si vous avez pour objectif de lézarder en bord de rivière, de pique-niquer en famille ou de piquer une tête dans le Gardon, nous vous conseillons de vous rendre à Collias. Vous vous situerez en plein cœur des gorges, l’endroit est facilement accessible à pied et les départs de randonnées y sont simplifiés. Et d’ici, pas de doute, vous serez en plein cœur de la faune et de la flore locale. À noter, ce site est très fréquenté en été.

En apprendre plus sur le site des Gorges du Gardon

Vous souhaitez devenir incollable sur le site des Gorges du Gardon ? N’hésitez pas à visiter la Maison des Gorges du Gardon ! Dans cet espace muséographique, vous pourrez découvrir les différents éléments de cet espace naturel : la faune, la flore, la rivière, les grottes, la garrigue…

La Maison du Castor, vous permettra, quant à elle et comme son nom l’indique, d’en apprendre plus sur le castor et son milieu naturel : la rivière du Gardon. Son ouverture est prévue prochainement !

Rencontrez aussi les éco-acteurs qui sont des professionnels installés au sein de cette réserve de biosphère des Gorges du Gardon. Conscients de la richesse exceptionnelle de cette terre de garrigues, de falaises et de cultures, ils s’engagent dans une démarche d’amélioration continue pour préserver le milieu naturel et le cadre de vie. Véritables ambassadeurs du milieu naturel, ils sauront en outre vous faire partager leur connaissance du territoire et de ses richesses.

Des visites guidées sont également proposées tout au long de l’année.