Suggéré par Romane
Temps de lecture : 4 min

Plus Beau Village de France déjà bien connu pour son panorama à 360°, ses merveilleuses concluses ou encore ses céramiques, le village de Lussan regorge de bien d’autres trésors cachés. Pour les trouver, rien de plus simple ! Il suffit de s’aventurer dans la garrigue et de suivre le parcours artistique Aiguillon d’art. Plus d’une quarantaine d’œuvres vous attendent. A vos appareils photos !

DÉPART DU CHÂTEAU DE LUSSAN

Créé à l’initiative de l’association Étincelle, le parcours artistique Aiguillon d’Art débute au niveau du Château de Lussan (l’actuelle Mairie).

Premier arrêt de ce sentier artistique de 2,6 km : La Forge. Cet ancien bâtiment où le maréchal ferrant exerçait son activité autrefois est aujourd’hui un atelier d’art et artisanat. Des expositions d’art y sont proposées l’été, ainsi qu’à la Petite Expo, située dans le local voisin. N’hésitez pas à y entrer, les outils utilisés à l’époque par le maréchal ferrant sont toujours présents.

On continue direction le parking de Lussan. L’un des avantages du circuit Aiguillon d’art est qu’il est extrêmement bien balisé. Pour vous repérer le long du parcours, il vous suffira de suivre les balises de couleur bleu et rouge. Ouvrez bien les yeux, car dans chaque recoin se trouve une œuvre d’art. De la sculpture, en passant par la céramique, ou encore des tableaux, il y en a pour tous les goûts !

STREET ART AU CHÂTEAU DE FAN

Très rapidement, le Parc de Fan se dévoilera sous vos yeux. Prenez le temps de flâner dans cet écrin de verdure où l’on se sent si bien lors des chaleurs estivales. Ici encore sculptures et autres œuvres artistiques se découvrent. Il y a tant à voir dans le Parc de Fan qu’on ne sait plus vraiment où donner de la tête !

Ne passez pas à côté des deux fresques de street-art. La plus impressionnante d’entre elle, l’Aigle de Bonelli se trouve sur le mur de l’ancienne coopérative de Lussan. Animal emblématique du territoire, il fait partie des espèces à protéger, à l’instar du Castor d’Europe ou de l’Ophrys bécasse. Le visage d’André Gide, prix Nobel de la littérature en 1947 rappelle également la présence de sa famille, propriétaire du château de Fan, jusque dans les années 1920.

RETOUR PAR LA PORTE DES PAUSES

Après le Château de Fan, retour à Lussan. A plusieurs reprises vous traverserez la rivière l’Aiguillon, qui donne son nom au circuit. Sur le bord de la route, remarquez les installations mise en place lors de crues. On ne voit pas ça partout ! Après avoir passé la station écologique, il est temps de rejoindre le bourg. Pour cela, il faudra emprunter un passage délicat sur quelques mètres. Il convient donc de faire attention si vous êtes avec des enfants ou personnes âgées.

A prendre en compte également que les œuvres évoluent avec leur temps. C’est sans compter sur le travail d’entretien de l’association Étincelle, qui intervient régulièrement sur le parcours pour restaurer les œuvres. De nouvelles sont également implantées régulièrement pour assurer un renouveau.

Vous l’aurez compris, le Parcours de l’Aiguillon est l’occasion parfaite de partir à la découverte d’artistes et artisans d’art qui façonnent le paysage lussanais. Une belle façon de découvrir le village hors des sentiers battus ! A recommander pour tous les amateurs de trésors cachés.

Auteur

Romane

Comme une bulle d'air frais, Romane sillonne la Destination Pays d' Uzès Pont du Gard. Blogueuse voyage dans l'âme, elle partage avec beaucoup de naturel ses expériences en vidéos, sur le blog et les réseaux sociaux...